« Je n’avais d’autre désir que le repos. »

Roger, jeune garçon de bonne famille, découvre sa sexualité auprès de tout ce qui porte jupon, consentant ou pas. Sans conteste, je m'attendais à une oeuvre un peu plus poétique. Ce roman se rapproche des écrits du Marquis de Sade sans jamais les égaler. Décevant. A lire avant la messe.