« Les gens ne sont pas des idées »

Au décès de Francine, Arthur, son époux, voit ses enfants, Ethan et Maggie, quitter Saint-Louis pour New-York. Centré sur lui-même, il laisse passer les mois sans prendre de leurs nouvelles. Quand Ethan et Maggie reçoivent une lettre d'Arthur les invitant à passer le week-end dans la maison familiale, ils décident de pardonner à leur père …