« tout est si normal que tout me bouleverse »

Pour tenter de sauver leur amour, une femme met au défi son compagnon d'écrire un poème par jour. Défi relevé et poursuivi quand elle le quitte, quand elle revient, quand il part à son tour puis revient. Un très joli roman, doux et drôle. A lire à la montagne ou dans une grande ville. Extraits …

« Mais je sais que la haine c’est un chagrin qui s’est infecté »

Textes poétiques dans lesquels se mêlent Europe et Afrique. Une langue belle, généreuse et accessible. À lire au soleil, en souriant.

%d blogueurs aiment cette page :