« Que fait-on du savoir qui nous empêche de vivre ? »

Récit de l’enfance de l’auteure en Afrique du Sud jusqu’aux débuts de son adolescence en Angleterre. Les questionnements d’une fillette confrontée à un pays dans lequel sévit l’apartheid alors que sa famille lutte contre le régime qui a emprisonné et torturé son père, sa rencontre avec l’écriture comme façon de parler haut et d’être écoutée.

Une écriture aussi gaie que profonde et une réflexion sur le statut de la femme en littérature et au monde en général.

A lire avec le piaillement d’une perruche en fond sonore.

Extraits:

« Certaines mères deviennent folles parce que le monde qui les a fait se sentir inutiles est le monde dont leurs enfants tomberont amoureux. »

« Les filles doivent parler haut puisque personne ne les écoute de toute façon. »

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :