« toutes les confidences sont une sorte de manipulation. »

Vingt ans de conversations de femmes. Entre amies, entre inconnues, entre mères, de mère à fille. Sur le désir, le couple, la féminité, l’ambition, la maternité.

Une écriture particulière visant à retranscrire l’oralité des échanges qui complexifie souvent la lecture.

A lire un verre de bourbon ou de gin à la main.

Extraits :

« La femme comme objet est de l’art, et l’homme qui l’objective est un artiste. La femme comme sujet, bon. C’est juste une salope narcissique, non ? »

« Lorsque nous pensions au sexe, nous pensions principalement à des moyens de nous défendre contre ce que nous ne voulions pas plutôt qu’à des moyens d’obtenir ce que nous voulions. »

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s