« Que fait-on après quarante ans si on n’a rien fait avant? »

2002. En zone rurale, la vie d’Antonin, adolescent timide et en proie à tous les affres de son âge, est l’occasion pour l’auteur de dépeindre une galerie de personnages, de l’ouvrier résigné à la bourgeoise parvenue.

A lire au bord d’un terrain de foot.

Extraits :

« Quand on n’a pas la chance d’exister pour ce que l’on est, on existe pour ce que l’on donne. »

« il se dit qu’on peut vite n’être plus grand chose, même quand on a été tout. »

« A l’intérieur, volonté de ne pas lâcher mais sentiments contrariés quand la colère se transforme en pitié. »

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :