« Si le mot dignité avait un visage, ce serait celui de sa mère »

Une journaliste reçoit un message de Denis, admirateur et gestionnaire d’un blog sur lequel il donne son avis sur des films et les médias.

Par politesse, elle lui répond. Mais lui ne se contente pas de ça. Il s’accroche.

Quand elle met fin à leur relation épistolaire, il entame une campagne de dénigrement et de harcèlement qui va bouleverser la vie de sa victime.

Une description très juste du harcèlement en ligne, de sa montée en puissance insidieuse, du piège qui se referme sur la victime avant qu’elle ne s’en rende compte.

A lire à la lumière d’un écran.

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s