« Il s’amusa à donner le nom de « vent couleur moineau » à ce souffle »

Ayumu quitte Tokyo avec ses parents et intègre un petit lycée de province dans la ville où son père a été muté.

Il intègre vite le groupe de six garçons de sa classe et devient l’ami d’Akira, le meneur. Malgré tout, il ne peut ignorer qu’Akira a un comportement étrange et violent à l’encontre de Minoru.

Mais il est difficile de se ranger du coté des plus faibles et de prendre le risque d’être exclu du groupe quand on n’a que quinze ans.

Un très beau roman qui traite un sujet délicat avec une retenue et une poésie qui décuplent la force du propos.

A lire aux bains publics.

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s