« Passé un certain âge tout le monde a peur des jeunes »

Leila a vingt-et-un ans et élève un petit garçon de trois ans avec Alex, son mari, violent et malsain.

Au Pôle Emploi, elle rencontre Antoine, un jeune homme de dix-huit ans, complètement paumé, dont elle tombe follement amoureuse.

Quand Alex apprend leur liaison, il réagit très violemment. Les deux amants s’enfuient et tentent de se construire une nouvelle vie au soleil.

J’ai lu quelques romans d’Olivier Adam il y a fort fort longtemps. J’en gardais de bons souvenirs et ai été ravie de pouvoir lire celui-ci en dépit de l’étiquetage « roman pour adolescents » qui me refroidissait.

La narration alterne entre le récit d’Antoine et des extraits du journal de Leila.

J’ai passé un très bon moment avec ce roman d’amour, sans surprise mais agréable dont je ne comprends pas très bien qu’il soit destiné aux ados. Probablement le signe que je vieillis ou que j’ai oublié ce qu’est un enfant de treize ans… Mais la thématique me paraît bien sombre pour un très jeune public.

A lire sur une côte sauvage.

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s