« Le monde est immobile tant que les humains se tiennent debout »

Wahhch Debch découvre le corps de Léonie, sa femme, mutilé. Il ressent le besoin impérieux de voir le visage de son meurtrier. Dans sa quête, son passé s’empare de son esprit.

J’ai découvert avec « Anima » un texte d’une grande beauté. J’ai beaucoup aimé la construction du récit, originale et qui vient en appui à la poésie de l’auteur.

C’est un roman qui laisse une trace.

A lire le nez dans le pelage de son chien ou sous un vol de chauves-souris.

Extraits:

« Les chats existent pour que l’humain puisse caresser les tigres. »

« Les humains sont sous le joug d’une malédiction qui les exile sans cesse de leur bonheur. »

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s