« Entre ces murs, le pardon n’existait pas. »

Helen Grace, policière, est en prison suite à un coup monté orchestré par son neveu, lui même fils d’une célèbre tueuse en série (!!).

Alors qu’elle attend son procès, trois de ses codétenues sont assassinées en suivant un étrange rituel. Helen Grace mène l’enquête.

En parallèle, à l’extérieur, son ancienne coéquipière met tout en oeuvre pour la faire innocenter.

Bien que je ne l’ai vu indiqué nulle part, il semble que ce roman soit la suite d’un autre. Peut-être est-ce pour cela que je suis restée en dehors de l’histoire?

Je n’ai pas deviné la chute et, pourtant, je ne dévorais pas les pages pour y arriver. Mauvais signe pour un polar!

A lire en prison.

One Reply to “« Entre ces murs, le pardon n’existait pas. »”

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s