Accéder au contenu principal

« Celui qui n’a pas de cheval n’a pas de pieds »

IMG_6740.jpg

Sibylle divorce et part vivre à Bordeaux avec son fils, adolescent en grande souffrance. Alors qu’elle même sombre, Samuel dérape lors d’une soirée. Se refusant à le laisser continuer à s’autodétruire, Sibylle décide de vendre la maison qu’elle a hérité de ses parents et d’emmener Samuel traverser à cheval le Kirghizistan.

J’ai découvert un très beau livre. La relation crue d’un fils à sa mère. Le mépris et la haine de l’adolescence. La difficulté d’être au monde. Et la force incroyable de celle que tous croient fragile.

Jusqu’à la dernière page, une très belle histoire.

A lire sous une tente.

Un commentaire sur « « Celui qui n’a pas de cheval n’a pas de pieds » » Laisser un commentaire

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s